01 Sep À heure et à temps chez le vétérinaire

Les maladies les plus redoutées et les plus connues chez le lapin sont la myxomatose, la VHD et la myiase.

a temps chez vétérinaire

  1. La myxomatose est une maladie virale appartenant à la famille des poxvirus. Elle se caractérise principalement par des œdèmes qui apparaissent aux organes génitaux et à la tête. Comme autres caractéristiques typiques, on observe un gonflement des yeux, une conjonctivite et une inflammation des paupières. Au fur et à mesure que la maladie progresse, le lapin peut aussi manifester un faible appétit et avoir de la fièvre. La myxomatose a été développée par l’homme pour venir à bout de l’invasion de lapins en Australie vers 1950. Pour prévenir complètement la maladie, il faut vacciner le lapin.

 

  1. La VHD (Viral Hemorrhagic Disease – maladie virale hémorragique) entraîne la mort rapide du lapin. La contamination se produit par l’ingestion de fourrage vert contaminé ou par le contact avec d’autres animaux contaminés. Les symptômes se manifestent dans les 2 jours après la contamination. Si le lapin présente un des symptômes mentionnés ci-après, il peut mourir en quelques heures. Les symptômes de la VHD sont la fièvre, la dyspnée (due aux hémorragies pulmonaires) et le saignement de nez. C’est juste après que les lapins d’Australie sont devenus résistants au virus de la myxomatose des dizaines d’années plus tard que la VHD (ou RHD) a fait son apparition. Il est possible aussi de vacciner le lapin contre cette maladie. Si le lapin n’a pas été vacciné, il est presque sûr, tout comme dans le cas de la myxomatose, qu’il en meure.

 

  1. Les lapins meurent régulièrement de la maladie des larves de mouches ou myiase. Cette maladie est transmise par des mouches bleu-vert du nom de Lucilia Sericata. Les mouches pondent leurs œufs autour de l’anus du lapin, surtout quand le lapin a des crottes collées à son derrière. Le lapin produit deux sortes de crottes, à savoir les crottes ordinaires et les crottes du cæcum. Il est impératif que le lapin mange les crottes du cæcum. S’il ne le fait pas, son derrière est sale. Les crottes durcies peuvent infecter la peau. On pense parfois à tort que le lapin souffre de diarrhée. Les mouches recherchent les lapins aux derrières sales ou les lapins qui portent sur eux l’odeur de la diarrhée ou de l’urine. Elles pondent leurs œufs sur le derrière ou sur la peau infectée. De ces œufs naissent des larves de diverses tailles. La larve est de couleur blanchâtre et peut se mouvoir assez vite. Les larves qui éclosent se frayent un chemin à l’intérieur en 4 heures, rampent sous la peau et causent de sérieux dégâts. Cela peut aussi provoquer une septicémie. Sans traitement rapide, le lapin peut mourir dans les deux jours.

Comment prévenir la myiase ?

  • Gardez la cage propre et autant que possible sans odeur.
  • Examinez complètement votre lapin chaque jour, surtout sous la queue, pour vérifier s’il n’y a pas de selles collées à son pelage près de l’anus.
  • Vérifiez régulièrement s’il a des blessures. Elles sont dangereuses, car de petits œufs peuvent aussi y être pondus.
  • Lavez le derrière de votre lapin quand il est vraiment sale.
  • Etendez un fin rideau ou une moustiquaire par-dessus la cage du lapin pour le protéger des mouches.

 

  1. D’autres maladies moins mortelles peuvent être liées à des problèmes intestinaux, vésicaux ou dentaires. En règle générale, vous devez être vigilant si votre lapin manifeste un comportement différent de celui qu’il a d’habitude. C’est souvent le signe que quelque chose ne va pas. En cas de doute, consultez immédiatement votre vétérinaire. N’attendez pas que votre lapin se rétablisse spontanément.